Publicité

lejecos



Publicité

Marché financier : Le Mali émet 25 milliards de FCFA en obligations du trésor

Lundi 25 Octobre 2021

Le 27 octobre prochain sur le marché de l'Union économique monétaire ouest africain (Uemoa), le Mali et Umoa-Titres organisent par adjudication un appel d’offres pour la cession d’obligations de Relance du Trésor portant sur un montant de 25 milliards de FCFA.


La présente émission dénommées « Obligations de Relance OdR» vise à permettre à l’émetteur de mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'État du Mali dans le cadre de ces plans de relance économique afin de contenir les effets de la pandémie COVID-19 et renouer avec les performances d’avant la crise sanitaire. Elle concerne l’ensemble des États de la zone UEMOA. Elle cible principalement les investisseurs socialement responsables mais également les entreprises ou individus souhaitant soutenir les actions de relance économique entamée par les États de la zone. Elle est ouverte aux investisseurs de l’espace UEMOA et HORS UEMOA. 

La date de dépôt des soumissions est fixée au mercredi 27 octobre à 10H30 TU.  La valeur nominale unitaire d’une « Obligations de Relance OdR » est de dix mille francs (10.000) et la valeur du taux d’intérêt est de 6.15%.  

L’échéance est fixée au samedi 28 octobre   2028 et le remboursement du capital interviendra le premier jour ouvré suivant la date d'échéance. Le paiement des intérêts se fera annuellement à un taux d’intérêt de 6,15% l’an dès la première année. 

Les revenus perçus sur Obligations de Relance du Trésor sont exonérés d'impôts pour les investisseurs résidant au Mali. Les non-résidents sont soumis à la fiscalité applicable sur le territoire du pays de résidence.

Pays enclavé d’Afrique de l'Ouest, le Mali la une superficie de 1 241 238 km² et est traversé par deux grands fleuves : le Niger et le Sénégal. L’économie malienne connaît une bonne dynamique de croissance économique depuis 2014. Avec un taux de croissance réel du PIB qui est passé de 3,2 % à 5 % entre 2014 et 2019. 

En 2020, le choc de la crise sanitaire liée au COVID-19 frappe durement l’économie malienne alors même que le pays fait déjà face à une situation sociale et sécuritaire difficile. Et les perspectives économiques se sont significativement détériorées.  
Oumar Nourou 
 
Agence UMOA titres

UEMOA-CEDEAO | Marché sous-Régional | Agence UMOA titres




Publicité















Inscription à la newsletter