lejecos



Publicité

Inauguration de l’Isep de Thiès financé à hauteur de 10 milliards Cfa : La Banque « suivra avec attention » son développement

Mercredi 30 Juin 2021

Le directeur des opérations du groupe de la Banque mondiale pour le Sénégal « a assuré » hier, lors de l’inauguration de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel (Isep) de Thiès financé à hauteur de 10 milliards Cfa, que la « Banque mondiale continuera d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la politique ambitieuse pour l’émergence économique en 2035 ». Nathan BELETE, souligne également que la Banque suivra avec attention le développement des Isep.


« Je voudrais en terminant, vous assurer que la Banque mondiale continuera d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la politique ambitieuse pour l’émergence économique en 2035 et suivra avec attention le développement des Isep. », a confié le directeur des opérations du groupe de la Banque mondiale pour le Sénégal.
Nathan BELETE qui s’exprimait, hier à Thiès, à l’occasion de l’inauguration, par le président Macky Sall, de l’Isep de la capitale du rail,  soutient que la question du chômage qui est une préoccupation trouve avec cet Institut, une réponse adaptée à travers une formation professionnelle supérieure qui prépare les jeunes à leur insertion immédiate dans la vie active.
A l’en croire, l’Isep fournit des programmes d’enseignement supérieur de deux ans liés aux besoins des secteurs à forte croissance avec une implication forte des professionnels à travers un partenariat avec le privé. Selon lui, construit avec un investissement de 10 milliards de francs Cfa, l’Isep a été conçu pour recevoir 3000 étudiants en simultané pour des formations courtes de deux ans dans des secteurs prioritaires.
En effet, poursuit M. BELETE, la Formation supérieure courte, garantie d’une transition rapide entre la formation et le marché de l’emploi, figure comme une priorité du plan de développement de l’enseignement supérieur et de la recherche (Pdesr 2013-2024) issu de la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur en 2013.
Par ailleurs, il a rappelé que la construction de cet institut entre dans le cadre du Projet gouvernance et financement de l’enseignement supérieur axés sur les résultats pour soutenir les réformes du secteur. Ce projet signé en 2011 et clôturé en 2018, confie-t-il, venait soutenir la politique du gouvernement dans le cadre du programme de stratégie de développement de l’enseignement supérieur 2011-2016 préparé avec l’appui de la Banque mondiale.
Entre autres, M. BELETE indique que le projet a notamment permis la mise en place de l’autorité nationale d’assurance qualité (ANAQ-sup) et la mise en œuvre des contrats de performance dans les universités. Grace à ce projet, ajoute-t-il, il y a également eu une amélioration de l’environnement de l’apprentissage avec les extensions des universités de Saint-Louis et de Bambey, la réhabilitation des espaces pédagogiques et administratifs de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar ainsi que l’interconnexion des universités et la disponibilité du WIFI sur les campus.
Bassirou MBAYE
Education

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education




Publicité















Inscription à la newsletter