Publicité

lejecos



Publicité

Fabrication de produits chimiques de base en 2019 : L’activité à « Ter »

Mercredi 5 Août 2020

L’activité de la fabrication de produits chimiques de base a ralenti en 2019, avec une croissance de 3,8% contre 17,2% en 2018. Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) qui donne l’information dans un document titré « Situation économique et financière en 2019 et perspectives en 2020 », ce ralentissement est en partie lié aux travaux d’installation et de mise en service du Train express régional (Ter) qui a impacté le transport lié à l’acheminement de la production vers le port autonome de Dakar.


Fabrication de produits chimiques de base en 2019 :  L’activité à « Ter »
Dans la fabrication de produits chimiques de base, l’activité a ralenti en 2019, atteignant une croissance de 3,8% contre 17,2% en 2018, confie Direction de la prévision et des études économiques (Dpee). Dans sa publication intitulée « Situation économique et financière en 2019 et perspectives en 2020 », la Dpee révèle que cette croissance est tirée par les productions d’acide phosphorique (+2,0%) et d’engrais (+9,9%).

Par ailleurs,  la Dpee fait savoir qu’il est nécessaire de souligner que ce ralentissement est en partie lié aux travaux d’installation et de mise en service du Train express régional (Ter) qui a impacté le transport lié à l’acheminement de la production vers le port autonome de Dakar. Ainsi, dit le document, la production de la branche a été réorientée pour satisfaire principalement la consommation locale en termes de mise à disposition de fertilisants pour le sous-secteur agricole.

A l’en croire, s’agissant des activités extractives, le ralentissement enregistré dans les industries chimiques et la baisse de la demande mondiale d’or ont impacté l’activité globale dudit secteur. Ainsi, « l’activité des industries extractives a enregistré une croissance de 4,2% contre 18,7% en 2018 ».

« L’amélioration de la production des extractives est tirée par le sel, le phosphate et le zircon, en plus du bon comportement de l’extraction des pierres et sables », souligne la Dpee. Qui confie enfin que l’extraction d’or, pour sa part, s’est contractée de 1,6% en raison de la faible teneur en minerai dans les exploitations.
Bassirou MBAYE
La rédaction
Actu-Economie



1.Posté par Josephine le 05/08/2020 23:24
Avec plaisir je vais vous raconter les biens faits de puissant Maître Marabout Vaudou DAH KESSE; Apres 5 ans de mariage mon homme a changé complètement on vient d'avoir un enfant . au début c'était comme dans les films je n'y comprends rien c'est ainsi ça va de mal en pire il me frappait et jetait mes effets un jour je suis tombé sur l'un de ses annonces ma curiosité m'a pousser à le contacter ... c'est ainsi il m'a expliqué à travers la voyance qu'il était envoûté par une femme j'ai suivi aveuglement ces instructions et après 3 Jours mon homme Charles est revenu vers moi en me demandant pardon c’était Le Charles que je connaissais Merci pour votre aide. Une chose est sure, je n'aurais rien pu faire sans vous !
Tout ce que vous avez fait signifie beaucoup pour moi ! Vous êtes le meilleurs !

maître marabout DAH KESSE par :
- Tel ou whatsapp: +22962216187
- E-mail: dahkesse@hotmail.com

Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter