Publicité

lejecos



Publicité

Campagne agricole 2022-2023 : Les semences subventionnées d’arachide devraient s’établir à 73 199 tonnes

Mardi 13 Septembre 2022

L’Etat du Sénégal poursuit sa politique de subvention pour la campagne agricole 2022-2023, notamment pour ce qui est des semences et l’engrais. Concernant les semences, la Direction de la planification et des études économiques (Dpee) note que seules les prévisions de mise en place de celles de l’arachide ont été revues à la hausse.


En effet, elle renseigne, dans la dernière édition de sa « Note de Conjoncture » consacrée au 2e Trimestre 2022, que les semences subventionnées d’arachide devraient s’établir à 73 199 tonnes (17 199 tonnes écrémées et 56 000 tonnes certifiées) pour 2022-2023, en hausse de 5,4%, en rythme annuel.

Pour cette spéculation, la Dpee révèle que les taux de mise en place et de cession ont atteint, dans l’ordre, 81,03% et 57,0% à Fatick, 91,3% et 79,3% à Kaolack, 87,0% et 67,0% à Tambacounda et, enfin, 96,04% et 73,34% à Kolda. S’agissant des espèces diverses, l’Etat a maintenu inchangé les quantités de semences certifiées de maïs (3 000 tonnes) et de sorgho (1 500 tonnes).

Par contre, les objectifs de distribution de semences certifiées de niébé (2 000 tonnes) et de sésame (6 00 tonnes) devraient baisser, respectivement, de 50,0% et 14,3%, ajoute-t-elle. Quant aux semences ordinaires, la même source souligne que les objectifs de mise en place s’établissent à 9 000 tonnes pour le riz et 3800 tonnes pour le niébé, soit des prévisions à la baisse respective de 10,0% et 24,0%.

Enfin, 15 000 boutures de manioc devraient être distribuées aux producteurs pour la campagne agricole 2022-2023, soit un recul de 25,0%, en rythme annuel. Par rapport aux engrais, les quantités prévues pour la subvention s’élèvent à 135 500 tonnes d’engrais minéral (80 500 tonnes d’engrais NPK et 55 000 tonnes d’urée), en recul de 20,3% malgré la hausse des montants injectés.

Par ailleurs, la Dpee fait savoir enfin que les mises en place restent timides dans la région de Kolda, du fait d’un problème de dépôts de stockage.

Bassirou MBAYE
Agriculture & Elevage

Assurance | Environnement | Energie | BRVM | Santé | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education




En kiosque dés Lundi 22 août















Inscription à la newsletter