Publicité

lejecos




Budget général : Les dépensent s’établissent à 3 545,61 milliards FCFA au 3ème trimestre 2022

Mardi 24 Janvier 2023

Les dépenses du budget général exécutées (base ordonnancements pris en charge) au cours du troisième trimestre 2022 s’établissent à 3 545,61 milliards FCFA, soit un taux d’exécution de 77,1% par rapport aux crédits ouverts au 30 septembre 2022.


Budget général : Les dépensent s’établissent à 3 545,61 milliards FCFA au 3ème trimestre 2022
Selon la Direction générale du budget, les crédits exécutés sont répartis entre : - les dépenses ordinaires exécutées pour 2 140,51 milliards FCFA, soit 76,5% des crédits ouverts ; - et les dépenses en capital pour 1 405,10 milliards FCFA, soit 78,0% des crédits ouverts.
 
La situation d‘exécution des dépenses financées sur ressources internes (hors charges financières de la dette et dépenses de personnel) selon l’objet socio-économique se présente comme suit :

«Les charges financières de la dette exécutées au cours du troisième trimestre 2022 s’élèvent provisoirement à 247,09 milliards FCFA, représentant environ 70,6% des prévisions de la Lfr 2022. Comparées à la même période de l’année précédente, les charges financières ont évolué en hausse de 4,0% (+9,45 milliards FCFA). Cette hausse est expliquée par les charges de la dette extérieure qui ont enregistré une augmentation sensible de 43% (+12,37 milliards), à contrario la dette intérieure a légèrement régressé de 1% (-2,94 milliards) », informe la Direction générale du budget.

La même source signale que les dépenses de personnel exécutées au 30 septembre 2022 s’élèvent à 799,27 milliards FCFA, soit 77,1% des crédits ouverts (1037,00 milliards FCFA) par la Lfr 2022. Comparées au troisième trimestre de 2021, les dépenses de personnel ont augmenté de 139,87 milliards, soit 21,2% en valeur relative. Cette hausse est imputable à la revalorisation des salaires, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des forces de défense et de sécurité. Les dépenses de personnel sont principalement portées par les secteurs « Education nationale et formation professionnelle » (58,3%), « défense et sécurité » (22%) et « Santé » (5%).

Adou Faye 
 
 
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




En kiosque le 23 Décembre 2022















Inscription à la newsletter