BRVM : La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 5 247 milliards de francs CFA en fin de semaine passée

Mardi 7 Mai 2019

Selon le rapport d’analyse boursière de l’Agence panafricaine de notation basée à Abidjan Bloomfield Investment , la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a terminé la semaine du 27 Avril au 03 Mai en baisse, en affichant 167,18 points pour l’indice BRVM 10 (-1,42%) et 176,21 points pour l’indice BRVM Composite (-0,06%).


BRVM : La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 5 247 milliards de francs CFA en fin de semaine passée
La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 5 247 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 2 841 millions de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (60%) et « Finances » (29%).
Le titre SMB CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 24,03%, tandis que le titre NEI-CEDA CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 11,86%.

Sur le marché des matières premières, les cours du cacao ont terminé la semaine en hausse (New York : +1,71% et Londres : +2,10%) tandis que les cours de l’huile de palme et du café ont terminé la semaine en baisse (respectivement -5,61% et -3,27%).

Au terme du premier trimestre de l’année 2019, le produit net bancaire de ECOBANK CI ressort à 19,3 milliards FCFA, contre 18,9 milliards FCFA enregistré à la même période de l’année précédente, soit une hausse de 2,5%. La banque justifie cette progression par l’accroissement de 13,7% de la marge nette d’intérêts, qui a été légèrement atténuée par le repli des produits hors intérêts (-21%). S’agissant du résultat net, il enregistre une croissance de 28,5% en s’établissant à 6,4 milliards FCFA, imputable à l’effet conjugué de la hausse de 419 millions FCFA du résultat d’exploitation et de la baisse d’environ 1 milliard FCFA du montant de l’impôt sur les bénéfices. Les performances futures de l’établissement pourraient continuer sur cette bonne lancée, avec les facilités octroyées à la clientèle et sa politique de réduction des dépenses.

Sur le marché boursier, l’évolution du cours de l’action ECOBANK CI est globalement baissière sur la période déjà écoulée de l’année 2019. Cela pourrait s’expliquer principalement par les craintes des investisseurs relativement à l’impact de la mise en liquidation du groupe Saf Cacao ainsi que de l’entrée en vigueur du nouveau cadre règlementaire sur les résultats de la banque. 

Toutefois, il faut souligner que la publication des résultats annuels 2018 et ceux du premier trimestre 2019 ont permis de relever quelque peu le cours du titre, même s’il termine la semaine à 3 595 FCFA, soit 15,21% en moins par rapport à sa valeur à l’entame de l’année 2019. Les bons fondamentaux de ECOBANK CI ainsi que les innovations déployées devraient lui permettre de conforter sa position sur un marché très concurrentiel.
Amadou Idrissa Dia
La rédaction
BRVM


Nouveau commentaire :

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education



Publicité














Inscription à la newsletter