53eme Assemblées annuelles : la BAD et l’IAMS scrutent des opportunités de partenariats potentiels

Samedi 26 Mai 2018

Jennifer Blanke, vice-présidente de la Banque africaine de Développement , chargée de l’agriculture et du développement humain et social, et Thierry Zomahoun, Président et directeur général de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) ont signé cette lettre d’intention.


C’était en marge de la 53ème Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement
Elle vise à identifier des opportunités de partenariats potentiels entre les deux institutions.
Avec cette collaboration en vue, les organisations étudieront spécifiquement les moyens de renforcer l’éducation et la recherche dans les sciences mathématiques à travers l’Afrique.
Les signataires de cette lettre d’intention confient que cet acte posé illustre une intention de collaboration qui offrira la possibilité de mobiliser des ressources destinées à développer et renforcer les qualifications avancées en sciences, en technologie et en innovation ainsi que les connaissances nécessaires pour conduire l’économie moderne en Afrique.
Selon Jennifer Blanke, « les mathématiques et la science jouent un rôle essentiel dans la promotion du développement humain et de l’innovation en Afrique ».
Ce qui est vraiment enthousiasmant pour la BAD, fait-elle savoir, « c’est qu’il s’agit de rechercher des solutions africaines aux défis africains dans tous les domaines où nous travaillons»
Ismaila Ba et Oumar Nourou, Envoyés spéciaux à Busan
 
 
La rédaction
Tout sur les 53eme Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, avec nos Envoyés spéciaux

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour
















Inscription à la newsletter