lejecos



Publicité

Sénégal : la Banque mondiale injecte 42 milliards de francs CFA dans le développement agricole

Mercredi 25 Décembre 2013

Makhtar Diop,  vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique
Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique
La banque mondiale débloque près de 42 milliards de francs CFA pour financer l’agriculture commerciale au Sénégal. Grâce à ce financement, l’institution espère « concrétiser la promesse de la communauté internationale de contribuer à doubler la superficie des terres irriguées au Sahel, de 400 000 hectares à 800 000 hectares, au cours des cinq prochaines années » explique le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop (photo). Le financement ira en faveur d’environ 10 000 personnes dont plus de 65% sont des femmes.
Destiné prioritairement aux régions de la Vallée de Ngalam et du Lac de Guiers, il « s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée (SCA) du Sénégal qui vise à diversifier les exportations agricoles, augmenter les échanges commerciaux et promouvoir les investissements directs étrangers ainsi que les investissements nationaux dans le secteur agricole, qui occupe une place très importante dans l’économie de cette nation d’Afrique de l’Ouest » précise un communiqué de la Banque mondiale. Ce financement intervient un mois après que le Sahel ait reçu la visite du président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.
 Ecofin
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter