Protection sociale : Le modèle sénégalais épate

Jeudi 9 Juillet 2015

Bourse de sécurité familiale, couverture maladie universelle, Plan sésame, au Sénégal les initiatives pour la protection sociale foisonnent. D’aucuns n’hésitent même pas à parler d’Etat providence.


Le séminaire organisé par les conseillers économique francophones à Dakar, a été le prétexte pour  les membres du Conseil économique, social et environnemental du Sénégal de faire un exposé sur le modèle sénégalais. En matière de protection sociale, il faut dire que le gouvernement du Sénégal fait des efforts conséquents dans ce sens. A titre d’exemple, on peut citer la couverture maladie universelle, les bourses de sécurité familiale, le Plan sésame  qui soutient que le vieillissement constitue un défi, surtout pour les pays économiquement faibles, la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans; pour les interventions en cas de césarienne.
Le système d’assurance  maladie ne couvrant que 15 à 17% de la population totale, une loi relative aux mutuelles de santé et a été adoptée en 2003 pour favoriser un développement concerté, efficient et efficace des mutuelles de santé. Dans ce cadre, le Ministre de la Santé s’est doté  d’un plan stratégique de développement des mutuelles de santé et d’un Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2009-2018).
En pratique, de nombreux groupes de population ont décidé de s’organiser pour développer des formes de protection sociale répondant de la meilleure manière possible à leurs besoins. Dans certains cas, ils ont mis en place des systèmes micro-assurance santé qui regroupent une importante variété de système d’assurance destinés aux populations pauvres et qui permettent de réduire les barrières financières d’accès aux soins. Les mutuelles de santé constituent l’une des formes les plus répandues de systèmes de micro-assurance. 
Ensuite, la volonté de l’Etat de mettre  en place la couverture maladie universelle (CMU), s’appuie essentiellement sur les mutuelles de santé à base communautaire dans le but d’atteindre le secteur informel ainsi que le monde rural qui représentent prés de 80% de la population. Dans ce sens, les pouvoirs publics appellent les mutuelles de santé  à base communautaire à jouer un rôle de premier plan pour faire passer la couverture maladie au Sénégal de 20 à 65% d’ici 2017.
Le programme national de bourses de sécurité  familiale (PNBF), est un investissement prioritaire dans la construction d’un Sénégal solidaire, prospère et émergent,  a déclaré son Excellence le Président Macky Sall.
Il a pour objectif de lutter contre la vulnérabilité et l’exclusion sociale des familles à travers une protection sociale intégrée en vue de favoriser leur accès aux transferts sociaux et de renforcer, entre autres, leurs capacités éducatives, productives et techniques. Elle concerne 250.000 familles à raison de 100.000 francs par famille et par an. La loi d’orientation sociale n°2010-15 du 6 juillet 2010 relative à la promotion et à la protection des droits des personne handicapées, institue la carte d’égalité des chance qui confère à son titulaire des droits et avantages en matières d’accès aux soins de santé, de réadaptation, d’aide technique, financière, d’éducation, de formation, d’emploi, de transport, ainsi qu’à tout autre avantage susceptible de contribuer à la promotion et à la protection des droits des personnes handicapées.
En 2013, le Ministre en charge de la Famille et de l’Enfance a mis en place l’initiative nationale de protection sociale déclinée en plusieurs programmes (PIDES appuyé par la coopération italienne-environ 4 milliards- 2012-2015 ; PRODES appuyé par la PNUD et le Luxembourg pour un montant global de 4,7 milliards 2013-2018) qui a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté, la vulnérabilité, l’exclusion sociale à travers une approche globale intégrée et décentralisée de groupes vulnérables.
 
Pathé TOURE
 
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter