Nsia banque Côte-d’Ivoire conforte sa position sur le marché bancaire ivoirien

Lundi 14 Octobre 2019

Sur le premier semestre 2019, Nsia Banque CI a su conforter sa position sur le marché bancaire ivoirien à travers une évolution annuelle positive des encours nets de crédits de 16% soit à un montant de 793 milliards FCfa et une croissance des encours de ressources clientèle qui passent de 723 milliards FCFA à 734 milliards FCfa.


Nsia banque Côte-d’Ivoire conforte sa position sur le marché bancaire ivoirien
«Le total bilan de 1 148 milliards FCfa à fin juin 2019, progresse de 12% par rapport à juin 2018. La Banque poursuit ses efforts de mobilisation des ressources sur la clientèle afin de réduire le niveau de son refinancement auprès de la Bceao », renseigne un communiqué de l’institution reçu au Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos).

Selon le document, le produit net bancaire de Nsia Banque CI, au 30 juin 2019, enregistre une baisse de 9% par rapport à juin 2018, suite à la contraction de la marge d'intermédiation et s'établit à 32,3 milliards FCfa. Les frais généraux sont en hausse de 12%, du fait des charges variables mais aussi des charges liées à l’extension du réseau d'agences.

Au 30 juin 2019, ils s'élèvent à 19,1 milliards FCfa et tiennent compte des charges induites par la mise en conformité de la Banque avec les différentes évolutions réglementaires entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2018. En conséquence, le résultat brut d'exploitation atterrit à 10,2 milliards FCfa, en recul de 34% comparativement au 1er semestre 2018.

Le coût net du risque s’établit à -3,19 milliards FCfa en juin 2019 contre -10,16 milliards FCFA en juin 2018.
Le résultat avant impôt qui se chiffre à 7,5 milliards FCFA est en hausse de 29% par rapport au premier semestre 2018, grâce la politique de la Banque en matière de maîtrise des risques de crédits.
Le résultat net, à fin juin 2019, ressort en hausse de 30% en glissement annuel, et s'établit à 5,9 milliards FCfa.

En guise de perspectives, l’environnement économique de la Côte d’Ivoire a été plutôt favorable en ce premier semestre 2019 et la dynamique de croissance du PIB devrait se poursuivre au cours du second semestre 2019. Nsia Banque CI poursuivra sa politique de maîtrise de charges afin d’améliorer son coefficient d’exploitation tout en travaillant à rehausser le niveau du PNB.

Les diligences dans le cadre de la finalisation de l’opération d’apport partiel d’actif de Diamond Bank Côte d’Ivoire à Nsia Banque CI se poursuivront au cours du second semestre 2019. Cette opération permettra à la banque de consolider son positionnement sur le marché.
Amadou Idrissa DIA
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité















Inscription à la newsletter