Publicité

lejecos



Publicité

BRVM : Hausse hebdomadaire de 18,18% du titre Ecobank Cote d’Ivoire

Mardi 30 Novembre 2021

Le titre Ecobank Cote d’Ivoire a enregistré une hausse de 18,18% au terme de la semaine du 22 au 26 novembre 2021, selon la Revue Hebdomadaire publiée par la Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI) CGF Bourse.


BRVM : Hausse hebdomadaire de 18,18% du titre Ecobank Cote d’Ivoire
Cette publication a relevé le dynamisme des achats de ce titre avec une hausse du volume hebdomadaire transigé (12 261 titres échangés cette semaine contre 7 343 titres échangés la semaine précédente). Cet établissement bancaire a affiché au titre du troisième trimestre 2021 un résultat net en hausse de +7% à 24,4 milliards de FCFA contre 22,86 milliards de FCFA à la même période de l’année 2020.
 
Ecobank Cote d’Ivoire est ainsi à la tête du Top 3 des plus fortes hausses de cours avec 4.400 FCFA. Elle est suivie par les titres Sucrivoire (+10,29% à 1020 FCFA) et Total Cote d’Ivoire (+10,26% à 2095 FCFA).
 
La plus forte baisse de la semaine sous revue est le titre SICOR Cote d’Ivoire avec -14,31%. Selon la publication de CGF Bourse, l’action est sur un trend baissier et a enregistré une moins-value de 26,96% entre les séances du 11 novembre (6 805 FCFA) et du 26 novembre (4 970 FCFA). La société affichait un résultat net en recul de près de 100% au titre de l’exercice 2019. A cela s’ajoute des prises de profits de la part des investisseurs.
 
SICOR Côte d’Ivoire occupe la tête du Flop 3 des plus fortes baisses de cours avec 5.800 FCFA. Elle est suivie respectivement par les titres Uniwax Cote d’Ivoire (moins 7,21% à 2 150 FCFA) et Solibra Côte d’Ivoire (moins 7,12% à 140 000 FCFA).
 
La capitalisation du marché des actions enregistre une variation hebdomadaire de 1,08% à 5 891 milliards de FCFA contre 5 828 milliards de FCFA lors de la semaine précédente.
 
Le marché obligataire a clôturé la semaine du 22 au 26 novembre avec une capitalisation boursière de 7 310 milliards de FCFA contre 7 168 milliards de FCFA la semaine précédente, soit un bond de près de 2%. Selon CGF Bourse, cette belle embellie de la capitalisation boursière du marché s’explique d’une part par la nouvelle cotation de l’emprunt obligataire du Trésor du Niger 6,30% 2021- 2031 lors de la séance de 23 novembre pour une capitalisation boursière de 165 milliards FCFA et d’autre part par la progression des titres TPBF.O7 (+5%) ; EOS.O5 (+3%) et TPCI.O31 (+2,80%).
 
La valeur hebdomadaire transigée s’est établie à 12,95 milliards FCFA, soit une hausse de 4,81% par rapport à la semaine précédente, essentiellement portée par l’emprunt obligataire « TPCI.O39 - TPCI 5,75% 2019-2026 » pour un montant de 10,30 milliards FCFA lors de la séance du 25 novembre 2021.
 
Concernant le marché des titres publics, CGF Bourse note que sur la période du 22 au 26 novembre 2021, les Etats membres de l’UEMOA sont intervenus sur le marché monétaire pour une levée de dette d’un montant de 70 milliards de FCFA. Les investisseurs ont proposé un montant de 150,48 milliards de FCFA, soit un taux de couverture de 215%.

Les émetteurs ont retenu un montant de 74 milliards de FCFA, soit un taux d’absorption de 49,2%. << L’émission la plus prisée de la semaine a été celle des Bons de Soutien et de Résilience du Trésor du Côte D’Ivoire avec un taux de couverture de 226,4% pour un montant global proposé de 101,87 milliards de FCFA>>, souligne la publication de CGF Bourse.
 
Oumar Nourou
BRVM


Nouveau commentaire :

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education




Publicité















Inscription à la newsletter