Publicité

lejecos



Publicité

Agriculture : Les pratiques d’agriculture intelligente aident les petits exploitants à faire face aux conditions météorologiques

Jeudi 26 Octobre 2017

Les pratiques d’agriculture intelligente face au climat aident les petits exploitants à faire face aux conditions météorologiques extrêmes qui menacent l’agriculture africaine et doivent être intensifiées d’urgence.


L’augmentation des températures, les changements des schémas pluviométriques et l’augmentation de la fréquence des évènements climatiques extrêmes, sont autant d’éléments susceptibles de ralentir les progrès vers la stimulation de la productivité des systèmes agricoles et d’élevage et l’amélioration de la sécurité alimentaire en Afrique sub-saharienne, selon le Rapport 2016 sur les tendances et perspect ives annuelles publié aujourd’hui.
De plus en plus de preuves indiquent que le changement climatique pourrait représenter une menace majeure non seulement pour l’agriculture africaine mais aussi pour les objectifs de réduction de la pauvreté, d’élimination de la faim et autres objectifs de la Déclaration de Malabo. Ce rapport montre comment l’AIC peut aider à relever les défis interconnectés des moyens de subsistance, de la sécurité alimentaire et du changement climatique.
Selon Shenggen Fan, Directeur Général de l’ Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires (IFPRI), «au fil des ans, le monde connaît de plus en plus d’évènements climatiques extrêmes qui menacent de ralentir les progrès vers l’augmentation de la productivité agricole et la réduction de la faim et de la malnutrition, en particulier parmi les petits exploitants agricoles en Afrique»
 
Pathé TOURE
 
 
La rédaction
Agriculture & Elevage

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education










EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24





Inscription à la newsletter