BRVM : Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 3 milliards francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics »

Lundi 7 Janvier 2019

Selon le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Investment, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a terminé la semaine du 31 Décembre 2018 au 04 janvier 2019 en baisse, en affichant 158,76 points pour l’indice BRVM 10 (-1,65%) et 174,45 points pour l’indice BRVM Composite (-1,51%).


BRVM : Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 3 milliards francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics »
La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 907 milliards francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 3 milliards francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (64%) et « Finances » (32%). Le titre BERNABE CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 8,89%, tandis que le titre BOA MALI affiche la plus forte baisse avec une chute de 10,65%. Sur le marché des matières premières, les cours du pétrole brut, de l’huile de palme et du caoutchouc se sont repris, terminant la semaine en hausse, respectivement, de 7,07%, 5,32% et 4,09%.

A fin septembre 2018, la maison d’édition ivoirienne NEI CEDA a réalisé un chiffre d’affaires de 6 493 millions de FCFA, en hausse de 34% comparativement à la même période en 2017. Le résultat net est ressorti à 843 millions de FCFA, en hausse de 82% comparativement au troisième trimestre 2017. L’entreprise justifie cette dynamique par une bonne croissance de l’activité de diffusion ainsi que la bonne tenue des marchés avec l’Etat. Le quatrième trimestre étant, en général, une période de forte activité en raison de la rentrée scolaire, l’entreprise devrait finalement enregistrer des résultats annuels 2018 fortement en hausse comparativement à l’exercice 2017, et certainement les meilleurs sur les dix dernières années. En effet, souligne l’économiste en chef de Bloomfield Investment ,  l’entreprise a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires annuel de 6 009 millions de FCFA et un résultat net de 506 millions de FCFA.

Sur le marché boursier, le titre a fait l’objet de spéculations en 2018, contribuant au renforcement de sa valeur. Le titre a terminé l’année 2018 avec une plus-value de 359%. La confirmation des résultats annuels de 2018 ainsi qu’une possible distribution des dividendes sont de nature à alimenter une valorisation plus importante du titre sur le moyen terme.
Amadou Idrissa Dia
La rédaction
BRVM


Nouveau commentaire :

Assurance | Environnement | Energie | BRVM | Santé | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education
















Inscription à la newsletter