Publicité

lejecos



Une enveloppe de 8 milliards destinée à des projets de restructuration de zones inondables à partir de 2014, selon Khadim Diop.

Mardi 15 Avril 2014

Le ministre en charge de la Restructuration et de l’Aménagement des zones d’inondation Khadim Diop a annoncé, mardi à Dakar, que quatre projets prioritaires de restructuration seront réalisés à partir de 2014 pour un montant total de 8 milliards parmi lesquels le projet pilote intégré de restructuration du quartier de bene Ben Baraque à Yeumbeul nord.


« La phase test de ce projet va coûter environ 196 millions de francs CFA. A partir du mois de juillet, un programme de 6,5 milliards va être déroulé avec une participation de l’Etat de prés de 1,7 milliard. Ce qui tourne autour de 8 milliards de francs CFA »,  a-t-il expliqué.
Khadim Diop ajoute que « Ce quartier servira également de cadre à un projet test de gestion des eaux pluviales et usées et des ordures ménagères qui s’inscrit dans le cadre global de la lutte contre les inondations et l’adaptation aux changements climatiques ».
Il se prononçait en marge d’un atelier de lancement pour l’aménagement et la restructuration du quartier de Ben Barack de Yeumbeul nord.
« La restructuration et l’aménagement des zones d’inondations  qui est l’une des composantes majeures de ce programme doit contribuer à atténuer les impacts des inondations et assoir les bases d’un développement viable dans ces zones », a-t-il  indiqué.
Notant que  « C’est dans cette perspective que son département est entrain d’élaborer un programme national décennal de restructuration ».
Le projet va bénéficier  de l’appui financier et technique de la coopération britannique à travers son programme BRACED  et a  pour objectif  de trouver des solutions durables aux inondations, sur la base d’une utilisation rationnelle et optimale des ressources disponibles et d’une approche novatrice et intersectorielle pour une période de 3 ans.
Quant à l’atelier , il devrait permettre de définir les contours de ce projet test dont le principal objectif est de contribuer de manière significative à trouver une solution à l’épineux problème de l’assainissement des eaux et des déchets solides dans les zones d’inondations mais également servir de cadre de réflexion pour aboutir à la création d’une synergie dont le but final est l’amélioration du cadre de vie des populations.
Les autres zones prioritaires d’aménagement et de restructuration des Zones d’inondations concernent les quartiers de Djeddah Thiaroye Kao à Guédiawaye, Diaminar à saint louis et kahone à Kaolack.
Ndeye Maguette Kébé
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24




Inscription à la newsletter