Publicité

lejecos



Publicité

Mauritanie : Le FMI recommande une politique budgétaire rigoureuse

Vendredi 11 Août 2017

Les administrateurs du FMI ont recommandé que la politique budgétaire se centre sur la consolidation des ajustements assurés jusqu’à présent et sur la création d’une marge de manœuvre budgétaire en accélérant les réformes en cours.


Selon un communiqué, cela permettrait d’accroître les dépenses sociales et les dépenses d’infrastructure sans compromettre la stabilité macroéconomique ni la viabilité de la dette. Les administrateurs encouragent les autorités à poursuivre la modernisation des administrations fiscale et douanière, à mettre en place un impôt sur les sociétés, à adopter la nouvelle loi de finances organique et à revoir et supprimer progressivement les exonérations fiscales.
Ils engagent les autorités à mettre rapidement en œuvre les mesures récemment adoptées pour renforcer l’investissement public et la gestion de la dette afin de contribuer à hiérarchiser les projets. Les administrateurs s’accordent de manière générale sur la nécessité d’éviter les emprunts non concessionnels et d’accorder plutôt la préférence aux prêts concessionnels et aux dons.
S’agissant des négociations engagées par la Mauritanie avec les créanciers bilatéraux hors Club de Paris, plusieurs administrateurs rappellent l’importance de préserver la comparabilité de traitement entre créanciers officiels bilatéraux.
Les administrateurs soulignent qu’il est important de gérer les risques grandissants qui pèsent sur la stabilité financière et de doper le crédit au secteur privé.
Pathé TOURE 
La rédaction
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24





Inscription à la newsletter